[Aller au menu]

L'ouverture de l'unité de dialyse medicalisée à la Clinique du Médoc

Publié le 30 avril 2019

L’unité de dialyse médicalisée de Lesparre a ouvert ses portes le 6 mars dernier. Une bonne nouvelle pour les patients Médocains qui devaient se rendre à Bordeaux 3 fois par semaine.

Les reins filtrent les déchets du sang, ils ont aussi un rôle clef dans le fonctionnement de l’organisme en participant par exemple à la régulation de la tension artérielle, à la solidification des os, etc... En cas de dysfonctionnement, on parle de maladie rénale chronique. Le rôle du néphrologue est alors d’en comprendre la cause et de proposer une stratégie globale pour éviter l’aggravation de cette maladie rénale chronique. Des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, le surpoids participent à altérer le fonctionnement des reins.

Lorsque les reins ne fonctionnement plus, il faut mettre en place un traitement qui les remplace, on parle de traitement de suppléance. Le meilleur traitement est la greffe de rein. En France, environ 40 000 patients sont greffés du rein.

Cependant, certains patients doivent attendre qu’un rein soit disponible pour une greffe alors que d’autres ne peuvent bénéficier d’une greffe en raison de leur état de santé. Pour eux, une technique de dialyse est indiquée. En France environ 50 000 personnes sont dialysées. Il existe deux techniques : la dialyse péritonéale et l’hémodialyse, toutes deux peuvent se pratiquer à domicile. Quand l’état de santé ne permet pas un traitement à domicile, ou lorsque le patient ne le souhaite pas, des unités de dialyses peuvent les accueillir. Une séance d’hémodialyse dure 4h, trois fois par semaine. À cette durée, il faut ajouter celle du transport : pour un patient habitant le Verdon, venir dialyser à Bordeaux nécessite 4h de transport (aller-retour) et 4h de séance, soit 8h, trois fois par semaine.

Depuis 2016, dans le cadre d’un partenariat avec le CHU de Bordeaux, une activité globale de néphrologie s’est développée à Lesparre. Trois néphrologues du CHU viennent régulièrement : le Professeur Christian Combe, les Docteurs Benjamin Taton et Sébastien Rubin. Cela permet aux patients d’accéder à une consultation de néphrologie visant à ralentir la progression de la maladie rénale chronique avec une vision globale (diététique, activité physique…). L’accès à la greffe de rein est facilité et les deux techniques de dialyse (dialyse péritonéale et hémodialyse) y sont proposées. Plus de 400 patients sont actuellement suivis à Lesparre.

Depuis le 6 mars, l’unité de dialyse médicalisée (UDM) de Lesparre accueille 12 patients qui réalisent leurs séances au plus près de leur domicile les lundis, mercredis et vendredis. Elle permet aussi d’accueillir des patients dialysés qui veulent venir en vacances dans le Médoc. Située dans les locaux de la clinique de Lesparre, l’UDM est équipée d’un système de télésurveillance connecté au CHU de Bordeaux, d’une présence très régulière de néphrologue sur place et est sécurisée par la proximité immédiate de l’équipe des urgences de la clinique.

L’UDM vient donc compléter l’offre de soins globale de néphrologie que propose dorénavant la clinique pour les Médocains, une vraie bonne nouvelle pour l’accès aux soins sur le territoire.

Docteur Sébastien Rubin
Nephrologue - Clinique Mutualiste du Médoc
Secrétariat : 05 56 73 10 97