[Aller au menu]

Unité de Soins Immédiats

Publié le 01 septembre 2019

Ca commence aujourd’hui

A côté des services hospitaliers d’urgence, apparaîssent de plus en plus de dispositifs originaux pour améliorer l’accueil et le traitement des « petites urgences », réelles ou perçues comme telles par les patients et ne relevant pas nécessairement d’un service d’urgence classique.

En septembre, au rez de chaussée du Centre de Santé du Pavillon de la Mutualité, va ouvrir l’unité de soins immédiats (USI), du lundi au vendredi de 09h à 12h30 et de 13h30 à 18h, pouvant accueillir des consultations sans rendez-vous de petite traumatologie, douleur aigue, médecine générale sur court préavis.

Les patients adultes s’y présentant spontanément ou envoyés par leur médecin traitant, sont pris en charge au sein d’une zone totalement rénovée d’environ 100 m2, avec accès PMR, composée d’une salle d’attente, de 4 boxes et bureaux de consultations. Après l’accueil administratif, un praticien urgentiste, secondé par un(e) infirmier(e) prendra en charge les patients pour des consultations urgentes ou ressenties comme telles, de la suture et des petits soins (abcès, saignements, corps étrangers, etc..).

Si des examens sont nécessaires (radiographie, échographie, prise de sang), ils pourront être réalisés sur place au cabinet d’imagerie médicale ou au centre de prélèvement à proximité.

A l’issue, les patients peuvent bénéficier d’une contention (plâtre, résine, attelle) ou être orientés vers un spécialiste de la Clinque Mutualiste sur court préavis, voire vers les urgences en cas de nécessité.

Les enfants à partir de 10 ans sont accueillis pour la petite traumatologie uniquement. L’USI n’a pas vocation à devenir une maison médicale pédiatrique et les urgences médicales pédiatriques doivent être orientées vers le CHU Pellegrin.

Cette unité, créée en accord avec l’Ars Nouvelle Aquitaine s’intègre donc parfaitement dans le Plan Santé 2022, recommandant la création de telles structures de proximité, pour des soins intermédiaires entre les cabinets de médecine générale et les structures d’urgences.


Médecin Urgentiste,
Dr Olivier de Stabenrath